Des solutions pour une circulation propre existent-elles ?

Une circulatio propre est-elle possible avec des routes en platique ?

Le trafic routier est aujourd’hui l’un des principaux responsables de la pollution de notre Terre. Sensibles au développement durable et à l’éco-responsabilité dans notre quotidien, nous nous sommes intéressés ce mois-ci aux solutions pour rendre la circulation plus propre.

Des routes en plastique recyclé

Cette nouvelle solution écologique pour construire des routes a été développée par une start up anglaise MacRebur.

Pour la petite histoire, l’aventure a commencé grâce au constat d’un ingénieux système D utilisé par les indiens : faire fondre des déchets plastiques dans les nids de poule pour les boucher.

Le plastique pourrait remplacer l’asphalte contenu dans le bitume, présent à 10% dans la composition de nos routes.

En plus de transformer nos déchets en ressource, cette solution est moins cher et jusqu’à 10 fois plus robuste que nos routes standards.

Autre atout de cette innovation, elle offrirait une meilleur adhérence, permettant ainsi une baisse de la consommation.

En 2016, la start up a remporté les Virgin Voom, qui récompense les entreprises les plus innovantes.

Les Pays-Bas ce sont également lancé dans cet aventure, en réutilisant les déchets plastiques présents dans les océans. La ville de Rotterdam a déjà évoqué son intérêt pour ce projet.

Est-ce une solution d’avenir ?

Une algue capable de produire un carburant propre

micro algue

Cette invention est menée par les japonais, qui s’orientent vers de nouvelles sources d’énergie, recherches renforcées par la catastrophe nucléaire de la centrale de Fukushima survenue le 11 mars 2011.

Des micros algues seraient capables de produire naturellement du carburant en consommant du dioxyde de carbone. Depuis 10 ans, ils étudient ces plantes marines qui pourraient être la clé d’un avenir plus propre. 

Il existe aujourd’hui un élevage d’algues qui s’étend sur 1500 mètres carrés à l’extrême sud de l’archipel nippon. Un hectare de l’algue cultivée est capable de produire 137 000  litres de carburant par an.

Une solution prometteuse !

Retrouvez chaque mois notre rubrique environnement, un sujet qui nous tient à cœur !

Related Posts